Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2012

14 millions net d’impôt pour courir derrière un ballon

On a beau aimer le sport mais trop c'est trop ! D'ailleurs c'est justement parce que le sport véhicule des valeurs humaines et de dépassement que c'est encore plus choquant ! stade.jpegSi le sport professionnel doit être aussi considéré comme un secteur économique avec des filières, des métiers et des enjeux peut on encore parler de sport quand on atteint ces niveaux démentiels de brassage d'argent, de salaires et de contrats pharaoniques ?

Nouvellement recruté par le PSG, Zlatan Ibrahimovic touchera un salaire net d’impôt de 14 millions d’euros , soit 1700 euros par heure ou encore 50 centimes à chaque seconde. Ce qui veut dire que compte tenu des divers taux d'imposition et retenues ce joueur coûtera autour de 7O millions au club parisien. Il fallait bien ça à Paris pour se consoler de la victoire méritée de l'équipe de Montpellier en championnat de France . Bien sur , on peut toujours se réjouir que l'état et les caisses sociales encaissent environ 56 millions mais à quoi cela rime t-il ? Quelle est la cohérence d'une société où le salaire moyen d'un patron du CAC 40 est de 100 smics et où la rémunération d'un Midas du ballon rond avoisine celle  de 40 PDG . Un système qui fonctionne sur de tels écarts arbitraires ne peut que marcher sur la tête . Comment expliquer par exemple que des chercheurs qui se battent au quotidien pour trouver les remèdes ou les inventions de demain tirent le diable par la queue et que les salariés qui font les travaux les plus pénibles ne gagnent même pas leur vie décemment. La vie , l'avenir, le travail et le savoir faire seraient-ils moins considérés qu'un jeu aussi noble soit-il ? Faut-il que les scientifiques envisagent de faire un calendrier coquin , que les ouvriers se mettent à l'hyper télé réalité  ? .

Face à ces dérives le temps d'un nécessaire rééquilibrage est venu . Ce type d' excès qui n'impacte pas que le sport est significatif d'un dysfonctionnement général . Le bon sens dit que quand on perd l 'équilibre on tombe. Sans risquer une comparaison facile Rome en a vu les limites même si ce n'était pas tout à fait le même cirque.