Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/05/2015

Béziers: les maux de la discrimination

La section du Parti socialiste Béziers 2 , indignée réagit à « l'affaire du prénom » et aux propos télévisés de Robert Ménard relatifs au fichage des enfants de Béziers selon leur religion supposée :

Les maux de la discrimination !

Quels desseins obsessionnels anti républicains fondés sur des préjugés racistes qui renvoient aux heures les plus sombres motivent le fichage et la stigmatisation des enfants de Béziers ? Ce mépris affiché et assumé des lois et de la république est indigne du premier magistrat d'une ville .

Face à la justice, à la gravité des faits , le causeur incriminé semble aujourd’hui rétro-pédaler . De deux choses l'une , soit il ne sait plus ce qu'il dit, soit il ne sait plus ce qu'il fait . Il devra donc choisir entre l'inadmissible et le ridicule.

Cela suffit ,depuis un an Béziers vit au rythme d'un feuilleton polémique incessant qui nuit à sa notoriété , à un climat serein et au développement économique dont les habitants ont besoin .La polémique et la discorde ne nourrissent que ceux qui les fomentent . Quant à l'agitateur permanent, ce n'est pas avec « l'affaire du prénom » qu'il se fera un nom . 

aimepas.jpeg

15/04/2015

Communiqué de Claude ZEMMOUR à propos de la suppression de la subvention municipale du Centre Social Devèze Arc-en-Ciel

Le Maire de Béziers a décidé de supprimer la subvention municipale du Centre Social associatif Devèze Arc-en Ciel.

Comme à Fréjus, Hénin Beaumont et Beaucaire, la volonté politique des municipalités gérées par le FN ou des franchisés est d'éradiquer les associations qui œuvrent sur le terrain pour le vivre ensemble et la citoyenneté active. Le prétexte de sabordage est le même. Elles seraient trop "politisées".

Attaché à l'esprit de la loi de 1901, les associations sont des espaces collectifs d'expression et de participation qu'il faut promouvoir. Vouloir "caporaliser" leur expression revient à s'écarter des chemins de la démocratie et de la République.

L'action de proximité de cette association qui bénéficie de l'agrément centre social de la CAF ne peut être remise en cause par l'arbitraire.

 

Claude ZEMMOUR
Vice-Président de la Région Languedoc Roussillon

14/04/2015

Ménard sabre le Centre Social « ARC EN CIEL »

Le Maire de Béziers a décidé unilatéralement de supprimer la subvention du Centre Social associatif «Devèze  Arc en Ciel  » qu'il juge « trop politisé » . Sur le fond , la forme et la méthode , c' est inacceptable . Nous appelons à la mobilisation de tous .( Midi Libre du 13/04/2015 : "Robert Ménard condamne l'association Arc-en-Ciel" )

Le déni de l'engagement citoyen associatif

L’association ARC EN CIEL ,implantée au cœur du quartier de la Devèze, fait un travail reconnu depuis de nombreuses années . Elle bénéficie d'un agrément Centre Social de la CAF sur la base d'un projet social partagé . La décision arbitraire personnelle du Maire , en tout déni de démocratie, frise le totalitarisme et l'irrespect de tous les partenaires institutionnels.Si être" trop politisé" consiste à agir pour le vivre ensemble, l'égalité des chances, l’éducation, la prévention, la participation des habitants, les initiatives concertées et la citoyenneté active,lutter contre l'exclusion sociale,  oui le centre Social Associatif Arc en Ciel et les administrateurs engagés bénévolement dans la vie du quartier sont très politisés. C'est d'ailleurs l'objet d'un centre social.

La parole muselée

Sabrer une structure associative de proximité d'utilité sociale et d'intérêt général dans un quartier en contrat de ville relève d'une déconsidération des habitants et d'une stratégie polémique visant à attiser les tensions. Quelle est cette conception de la loi de 1901 que celle qui consiste à cantonner l'objet des associations exclusivement aux loisirs qui agréent la municipalité ,à les exclure du champ de la vie citoyenne , à museler la parole, et à taire l'analyse . Avis aux associations biterroises , l’éducation populaire, le vivre ensemble, la libre pensée, l'expression et tous ceux qui ne seront pas inféodés sans conditions au souverain et à son endoctrinement seront bannis de la manne municipale . A ce rythme, même les associations de belote devront veiller à ne détenir aucun roi ou reine dans leur jeu et n’annoncer que des valets . 

Un maire peut en cacher un autre 

Malheureux qui comme Ulysse se vante d'avoir fait le tour du monde de la liberté de la presse pour revenir au bercail museler la vie associative. Au terme d'une période de divertissement publicitaire les biterrois s’aperçoivent, aux grès de passages de niveaux, qu'un maire peut en cacher un autre .Cela ne fait que commencer.

cs arc en ciel.jpeg

Le centre Social Devèze Arc-en-ciel est une structure de proximité agrée par la CAF qui met en place des actions, services et des projets socio éducatifs en direction des habitants du quartier de la Devèze : actions en direction des familles, accueil de loisirs pour les enfants, accompagnement scolaire, animation de la vie de quartier, animation jeunesse, activités adultes .....