Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/08/2014

Béziers : chacun sa crotte et dieu pour tous

Malgré la très célèbre mesure urgente prise par le nouveau bourgmestre de Béziers, dite "arrêté crotte de chien", les voies de la ville ont été frappées de déjections chevalines à la sortie de la messe municipale d'ouverture de la féria . Sachant que l’amende pour une commission canine a été fixée à 35€ , celle d'un équidé devrait être au moins du triple .Reste à espérer que dans un élan lyrique, le polémiticien local élu avec le soutien du FN n'envisage une mise en scène de la remontée d’Hannibal des arènes aux allées Paul Riquet car il est de notoriété publique que les pachydermes jouent dans la catégorie supérieure . Qu'à cela ne tienne il parait que le maire a le sens du spectacle et de l'ambition pour la ville .

cheval.jpeg

 

15/08/2014

Féria de Béziers : la messe est dite !

C'est fait , comme annoncé , la féria 2014 a été ouverte par une messe municipale publique . Au cœur de l’arène , en lieu et place des taureaux trônait un parterre d' une honorable assemblée au pied d'un autel immaculé . Au premier rang les notables de la majorité municipale élus avec le soutien du FN , leurs invités , le député UMP de la circonscription , autour, sur les gradins , le peuple.

Dommage pour les républicains laïques mais le nouveau bourgmestre de Béziers a pris l’habitude de faire feu de tous bois pour diffuser ses conceptions d’extrême droite. Donc rien d' étonnant qu' après le recueillement sur la stèle de L'OAS et un discours du 14 juillet qui ont offensé la république que l’événement le plus symbolique de la ville soit le théâtre d'un coup de sabre à la laïcité .L'opportunité de la récupération de cette fête emblématique à des fins de propagande sur le registre du retour aux "vraies valeurs" et à la mode de la "Ligue du Sud" était trop belle pour ne pas jouer un coup de com' supplémentaire bourré de clichés et de traditions de pure invention . Mensonge ou réalité , qu'à cela ne tienne la stratégie identitaire consiste à sacraliser des "icônes " , figer des représentations collectives , consacrer des blasons puis au final à s'approprier une histoire travestie ainsi qu'une une religion qui serait « officielle » et « culturelle ».

Malgré ce pas si facile d'obtenir les faveurs du paradis pas plus que des saints . Il se dit que les obédiences Biteroises auraient décliné l'invitation du nouveau pontife municipal autoproclamé à faire de la figuration dans  sa « messe spectacle » . Cela paraîtrait fondé car il s'agit d' une instrumentalisation du culte et une intrusion dans les affaires religieuses . Ce pour autant que la philosophie identitaire de la religion est très proche d'une forme d'intégrisme légitimiste version nouveaux croisés et racines chrétiennes de l’Europe 1 . Donc qu’elle divise, stigmatise , hiérarchise les croyances et participe de l'exclusion de citoyens, ce sans parler de prises de positions extrémistes fondamentalistes .

Quoi qu'il en soit les bitterrois d'autres confessions, athées ou agnostiques ont été exclus de fait de la cérémonie présentée comme l'ouverture de la fête de la ville . Pas de palmes républicaines pour le Maire et sa majorité municipale qui  ont sciemment nié une bonne partie des citoyens et se sont assis sur la loi de 1905. Reste à savoir omis la publicité qui a été faite de cet événement religieux dans le programme municipal de la Féria quelles ont été les éventuelles contributions financières ou en nature directes ou indirectes de la Ville de Béziers . Pour sur que la question ne manquera pas d'être posée et des suites envisagées en fonction des réponses . Les oreilles de la laïcité auront peut être été arrachées dans l'arène mais pas les yeux.

messe feria beziers 2014- 1.jpeg

13/06/2014

Languedoc Roussillon : l'innovation dans toutes ses dimensions

On a longtemps considéré l'innovation sous un angle limité mais c'était avant puis ce n’était pas ici . Ici, en Languedoc Roussillon c'est l’humain qui est le cœur des territoires . C'est le caractère de LR.JPGnos terroirs , notre attachement à nos villes et villages , la brise marine, l'air de nos montagnes et nos destins communs qui sont à la croisée de toutes les innovations .

La force d'entreprendre et de vivre en Languedoc Roussillon c'est plus qu'un état d’esprit c'est la passion collective des hommes et des femmes autant que de leur détermination à embrasser tous les défis. Depuis 2004 la majorité régionale avec Georges Frêche , puis avec Christian Bourquin a mis en œuvre le développement du Languedoc Roussillon dans toutes ses dimensions y compris à l'échelle internationale .

Première région d'accueil, passée en seulement 10 ans de la 22ème à la 9ème Région de France , avec 1,187 milliards d'€ de budget , le Languedoc Roussillon peut s’appuyer aujourd’hui sur une gestion solide, une stratégie d'investissement résolument tournée vers l'avenir , des équipements structurels et des innovation uniques en France : train à 1€, gratuité des livres scolaires, ordinateur portable pour les lycéens , marque régionale Sud de France , Aqua Domitia ou encore Parlement de la mer .

Véritable moteur économique et de croissance, la Région Languedoc Roussillon offre toutes les garanties dans sa configuration actuelle. Le bon sens engage à ne pas changer de champ quand on vient de semer alors que la récolte est prometteuse . Il ne serait pas plus opportun de diluer les essences au risque de les rendre insipides . La bonne dimension n'est pas superficielle . L'identité , l’efficience ,la cohésion font la cohérence . On ne présume pas de l'optimisation par une taille standard mais par la propension à construire des synergies, fédérer les énergies   et par les capacités de production qui en découlent.

Parce que la qualité , l’originalité, l'audace, l'innovation et le caractère est la seule marque de fabrique concurrentielle non dé-localisable , nous nous devons non pas d'imiter mais d'aller de l'avant et poursuivre dans la voie du développement partagé . Nombre de fusions se sont soldées par des échecs quand elles ont été conduites de manière subjective et normatives sans tenir compte de l’ensemble des interactions et des facteurs de compatibilité. Privilégions l'intelligence territoriale à la réforme, l'innovation à la normalisation.

dimpension.jpeg