Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2015

Ménard sabre le Centre Social « ARC EN CIEL »

Le Maire de Béziers a décidé unilatéralement de supprimer la subvention du Centre Social associatif «Devèze  Arc en Ciel  » qu'il juge « trop politisé » . Sur le fond , la forme et la méthode , c' est inacceptable . Nous appelons à la mobilisation de tous .( Midi Libre du 13/04/2015 : "Robert Ménard condamne l'association Arc-en-Ciel" )

Le déni de l'engagement citoyen associatif

L’association ARC EN CIEL ,implantée au cœur du quartier de la Devèze, fait un travail reconnu depuis de nombreuses années . Elle bénéficie d'un agrément Centre Social de la CAF sur la base d'un projet social partagé . La décision arbitraire personnelle du Maire , en tout déni de démocratie, frise le totalitarisme et l'irrespect de tous les partenaires institutionnels.Si être" trop politisé" consiste à agir pour le vivre ensemble, l'égalité des chances, l’éducation, la prévention, la participation des habitants, les initiatives concertées et la citoyenneté active,lutter contre l'exclusion sociale,  oui le centre Social Associatif Arc en Ciel et les administrateurs engagés bénévolement dans la vie du quartier sont très politisés. C'est d'ailleurs l'objet d'un centre social.

La parole muselée

Sabrer une structure associative de proximité d'utilité sociale et d'intérêt général dans un quartier en contrat de ville relève d'une déconsidération des habitants et d'une stratégie polémique visant à attiser les tensions. Quelle est cette conception de la loi de 1901 que celle qui consiste à cantonner l'objet des associations exclusivement aux loisirs qui agréent la municipalité ,à les exclure du champ de la vie citoyenne , à museler la parole, et à taire l'analyse . Avis aux associations biterroises , l’éducation populaire, le vivre ensemble, la libre pensée, l'expression et tous ceux qui ne seront pas inféodés sans conditions au souverain et à son endoctrinement seront bannis de la manne municipale . A ce rythme, même les associations de belote devront veiller à ne détenir aucun roi ou reine dans leur jeu et n’annoncer que des valets . 

Un maire peut en cacher un autre 

Malheureux qui comme Ulysse se vante d'avoir fait le tour du monde de la liberté de la presse pour revenir au bercail museler la vie associative. Au terme d'une période de divertissement publicitaire les biterrois s’aperçoivent, aux grès de passages de niveaux, qu'un maire peut en cacher un autre .Cela ne fait que commencer.

cs arc en ciel.jpeg

Le centre Social Devèze Arc-en-ciel est une structure de proximité agrée par la CAF qui met en place des actions, services et des projets socio éducatifs en direction des habitants du quartier de la Devèze : actions en direction des familles, accueil de loisirs pour les enfants, accompagnement scolaire, animation de la vie de quartier, animation jeunesse, activités adultes .....   

24/02/2015

Élections départementales : Claude Zemmour et Fabienne Langin au top départ

L' inauguration du local de campagne de Claude Zemmour et Fabienne Langin , candidats à l’élection départementale sur Béziers 3 (canton 4) , a eu lieu samedi 21 février à Béziers en présence de Carole Delga , Secrétaire d'état chargée du commerce , de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire, Damien Alary Président de la Région Languedoc Roussillon , de nombreux élus locaux et nationaux, militants , soutiens et amis.

Voir article de midi libre : Les socialistes donnent de la voix

Une candidature d'union soutenue par la majorité départementale , de nombreux citoyens et élus

Carole Delga , Secrétaire d'Etat , Damien Alary , Président de la région Languedoc Roussillon , Jean Claude Gayssot ancien ministre , Vice Président de la Région , Eric Andrieu député européen , Kléber Mesquida , Sébastien Denaja et Fanny Dombre Coste Députés de l'Hérault , Z1.JpegAlain Cabanel Sénateur , des conseillers régionaux et généraux , de nombreux élus locaux, Hussein Bourgi 1er secrétaire Fédéral du Parti Socialiste de l'Hérault, , tous les camarades, toutes et tous les ami(es) . lls étaient tous à Béziers samedi 21 février pour soutenir la candidature de Claude Zemmour , Fabienne Langin et leurs remplaçants aux élections départementales sur le canton 4 de l'Hérault ( Béziers 3) . Ici pas besoin de venir « armés» comme peuvent le promouvoir des affiches municipales biterroises polémiques d'un maire qui ne l'est pas moins . Ambiance conviviale et citoyenne avec de vrais amis, esprit plutôt « phare ouest du département de l’Hérault » et combat démocratique .

Le terrain , la proximité , les habitants et le territoire avant tout

Le ton a été donné . C'est le développement du territoire et l’esprit républicain qui animent et réunissent toutes les volontés . claude zemmour,élection départementale,béziers,damien alary,carole delga,parti socialiste,héraultC'est la croissance partagée, l'intérêt général , la qualité des services publics et à la population , l’amélioration de la vie quotidienne des citoyens , la proximité , la justice sociale , la solidarité . La dynamique est lancée sous le signe du rassemblement , du dialogue et de la proximité. Le département c'est la collectivité territoriale de proximité la plus proche du quotidien de tous et pour tous  .

Ils n’ont pas attendu la campagne pour battre la campagne

L'engagement au service du territoire n'est pas nouveau, ni pour Fabienne Langin fortement investie dans la vie associative et conseillère municipale, ni pour Claude Zemmour militant de longue date , élu régional très présent sur le terrain et qui aime à rappeler :

«  J'ai choisi d'être un élu de terrain , je n'ai pas attendu la campagne pour battre la campagne, aller à la rencontre de tous : élus, associations , acteurs économiques,citoyens des villages et de Béziers . Ce territoire nous y vivons ,nous l'aimons , nous le connaissons , nous reconnaissons les qualités des hommes et des femmes qui y vivent , nous croyons en son potentiel » . 

czfl.3.jpeg

15:52 |  Facebook | |

29/10/2014

Béziers en eau trouble

Il a quelques jours Robert Ménard, toujours très sur de lui annonçait envers et contre tout que le prix de l’eau à Béziers baisserait dès cette année . C'est à dire qu'il entendait obtenir  que la négociation ait lieu maintenant plutôt qu'au terme du contrat. Sauf que la Ville de Béziers a un  contrat de délégation de service public avec la Lyonnaise des eaux qui court jusqu'en 2016,puis qu'une négociation globale  à l'échelle de l'agglo qui a compétence en la matière a été décidée .
ménard,eau,béziers,ps béziers,agglo béziers médithérannée

Le Vice Président en charge de l'eau répond au Maire de Béziers 

La réponse du berger à la bergère ne s'est pas faite attendre, Bernard Auriol, Maire de Sauvian , Vice Président en charge de l'eau au sein communauté d'agglo Béziers Méditerranée a réagi dans un entretien qu'il a accordé à Midi libre dont le titre évocateur est « Les discours simplistes ne feront pas baisser l'eau » . En réponse aux déclarations de l'actuel Maire de Béziers, Bernard Auriol met notamment en avant tout l'intérêt d'une négociation à l'échéance avec le poids de 13 communes et de conditions de marché véritablement concurrentielles plutôt qu'une ristourne conjoncturelle dès cette année qui reviendrait dans les faits à restreindre les marges de négociation et à fermer le marché. Dans le cadre de cette stratégie Bernard Auriol fixe la barre de la baisse des tarifs à 20 % , il évoque également le passage en régie publique en cas de conditions insatisfaisantes .

La Ville  ne paierait pas l'eau 

Enfin et ce n'est pas la moindre information on apprends aussi que la Mairie de Béziers ne paierait pas l'eau, et que la facture serait répercutée de manière indirecte sur le consommateur :

« Si le Maire de Béziers veut faire baisser le prix de l'eau qu'il commence par payer la part utilisée par la ville pour son propre usage . Aujourd'hui la commune ne la paie pas , cela représente entre 450 000 € et 500 000 € par an et croyez moi la Lyonnaise des eaux n'en fait pas cadeau. Elle le répercute sur la facture des consommateurs . Si la ville paie son eau . La note baissera déjà de 2% »

Les Biterrois apprécieront . Robert Ménard qui ne pouvait l'ignorer s'est bien gardé d'aborder cet arrangement . On aimerait d'ailleurs bien l'entendre s’exprimer sur le sujet . Est ce un procédé légal ? Quel type de contrat de gratuité, quelles contreparties ? Est-il juste de faire financer l'eau de la commune par les consommateur ? Comment cela apparaît-il sur le plan comptable et au niveau du budget de la ville ? Est ce en réalité un impôt indirect qui frapperait tous les biterrois sans dégressivité ? . Peut être a t-il perdu une occasion de se taire .

Béziers sur le  fil de l'eau 

En réalité l'affaire ne coule pas de source  , nul ne peut s'ériger prophète et prétendre sauver Béziers des eaux trop chères sans tenir compte des contraintes et des stratégies à long terme . S'il est exact que le prix de l’eau à Béziers est le plus cher de l'agglo espérons qu'il n'en coule pas trop sous les ponts avant que l'intérêt général ne prime sur l’ego.