Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/04/2014

Agglo Béziers Méditerranée : Vice-présidence insuffisante pour le très suffisant Robert Ménard

Décidément , Robert Ménard n'a pas du tout digéré sa défaite à l'élection pour la présidence de l'agglomération Béziers méditerranée .Il s'y voyait déjà . Après son attitude déplacée le soir de l'élection , il en remets une couche. Au cœur de ses derniers excès d’humeur une "première Vice-présidence de droit divin" et des délégations "régaliennes" qui lui auraient été refusées par l'actuel patron de l'agglo. Il n'en fallait pas moins pour que le sulfureux nouveau maire de Béziers en prenne ombrage et s’emballe .

Menaces et stratégie de la terre brûlée

Face à un refus de ce qui aurait pu constituer à ses yeux une contrepartie presque honorable à son coup manqué ou à minima un moyen de tirer les ficelles , il se permet d'invectiver les maires de l'agglomération et menace de sortir Béziers de l'agglo :

"Mais pour qui se prennent-ils ? ils vont porter la responsabilité de ce qu'ils ont fait et mesurer ce qui leur en coûte, pas de nous isoler, mais de s'isoler de Béziers. C'est Béziers qui représente la part majeure de la richesse de l'Agglo." ( midi libre  du 26  avril )

Pour qui il se prend lui ?

C'est du jamais vu de mémoire citoyenne. Un monsieur, maire depuis un mois, tout fraîchement parachuté labellisé FN et "vu à la télé",  conteste le choix démocratique d'un conseil communautaire élu par les citoyens et va jusqu'à remettre en cause la pérennité de l’agglomération. Dans ces réactions extrêmes non réfléchies, ces positions inconsidérées de rupture, on voit bien là l'expression d'un ego sur-dimensionné mais pas l'intérêt général . Les conseillers communautaires ont été avisé . Le personnage incarne non seulement une idéologie xénophobe identitaire qui aurait isolé l'agglomération mais son tempérament excessif comporte tous les ingrédients du chaos et de la discorde. Ce dont le territoire se serait bien volontiers passé.

L'agglo entre la peste et le colérique

Rentrer dans un inventaire de la corbeille de la mariée ou un bavardage sur la prédominance des uns ou des autres sont des débats stériles . En réalité l'ensemble des communes de l'agglo sont interdépendantes . C'est d'autant plus vrai que Béziers dont la gestion est sous surveillance n'est pas locomotive . Agiter le mouchoir du divorce sans un sou en poche dans une communauté d'intérêts est une pantalonnade suicidaire . Que ce soit éventuellement possible est une chose, intelligent certainement pas, qu'il le fasse en est encore une autre.  Il n'est de pire gouvernance que quand l'ambition s'oppose à la raison et la polémique au dialogue. Dans tous les cas,  bluff ou pas bluff, la gestion de l'agglomération avec l'actuel maire de Béziers sera très compliquée

ganivelles.jpg

 Ganivelles sur le territoire de l'agglomération Béziers Méditerranée 

 

Une ganivelle est , une  barrière formée par l'assemblage de lattes de bois qui suffit à provoquer une forte diminution de la vitesse du vent et par suite la chute de matières transportées tel que le sable. Ce pouvoir lui confère une utilité dans les actions de de protection des dunes littorales et de l'environnement. 

15:52 |  Facebook | |

24/04/2014

Agglo Béziers Méditerranée : la 13ème Vice-présidence ?

Commençons par les données : 13 communes , 13 maires , un maximum de 13 vice-présidents ( 20% de l’effectif total du conseil ) , possibilité de passer à 15 vice-présidents (avec accord à la majorité des 2/3 ) , une gestion épinglée par la cour des comptes sur la rationalisation des dépenses et le niveau d'endettement.

Compte tenu des finances de l'agglo , il parait peu vraisemblable que le nombre de Vice -présidents passe à 15 . Ce qui serait un signal politique désastreux et qui ne correspondrait pas non plus au type de gestion rigoureux mis en avant par l'actuel président de l'agglo. Enlever une vice-présidenceagglo béziers,vice président,vote,maire de béziers à des communes serait tout aussi délicat. 

Il parait par contre vraisemblable, sauf volonté contraire , que comme dans le précédent conseil communautaire, les 12 maires des communes restantes obtiennent une vice-présidence ( la Présidence actuelle étant détenue par le Maire de Sérignan ) . Dans cette hypothèse le compte est bon , il reste même un siège à pourvoir . 

Plusieurs questions se posent toutefois : sera t-il proposé une vice-présidence à l'actuel très controversé Maire de Béziers ?  acceptera t-il si elle lui est proposée ? ou alors déléguera t-il un autre élu pour ne pas surseoir à son ego  ? En période de disette les indemnités seront elles revues à la baisse ? et enfin il y aura t-il un 13ème convive ?

Le suspens ne sera pas très long puisque la question des Vice Présidences  sera soumise au vote lors du prochain conseil communautaire  le lundi 28 avril

19/04/2014

Béziers : L’extrême droite trône au château

L'actuel Maire de Béziers est resté relativement discret avant l'élection du Président de l'agglomération, respectabilité et stratégie obligent .Il a heureusement subit un échec.

béziers,bloc identitaire,ménard,fn,extrême droite

Maintenant on va voir son vrai visage et celui de son idéologie politique . 

Avec la remise en service du blason aux fleurs de lys le ton était déjà donné . Avec la nomination au cabinet du Maire de l'ancien directeur de communication du maire d'Orange et d'un membre du bureau directeur du Bloc identitaire la fanfare se met en ordre de marche .

Pour ceux qui en auraient encore douté, c'est l'extrême droite qui a les clefs de la ville .

Article du Midi Libre du 19/04/2014 :  Béziers : l’extrême-droite entre au cabinet de Robert Ménard

Extrait d'un article paru le 27/03/2014 dont la pertinence est malheureusement avérée 

 Le Plus Nouvel Obs.fr                                    Par Bruno Roger-Petit -Chroniqueur politique  

Robert Ménard encore plus dangereux que le FN: s'il est élu, Béziers tombera dans le chaos

 "   L’histoire est déjà écrite : élu sur un mensonge politique, soutenu par des forces sombres, lui-même en proie à une dérive politique personnelle, entre narcissisme et provocation, le poussant de plus en plus à l'extrême droite, Ménard a toutes les chances de précipiter une ville de 71.000 habitants dans le chaos, la division et la haine. À l'exemple de l'expérience de Vitrolles, Ménard devrait finir par se "mégretiser". Sauf surprise, il n'en peut en être autrement.Oui, l'histoire est déjà écrite.Tôt ou tard, les Biterrois regretteront ce vote accidentel, fruit d'une conjonction de facteurs qui les aura contraints à voter contre eux-mêmes, dupés par un bateleur démagogue qui aura su exploiter leur misère. Et le plus paradoxal, c'est qu'il est possible que le FN de Marine Le Pen lui-même en vienne un jour à regretter d'avoir confié les clés de la ville à une personnalité comme Robert Ménard, difficilement contrôlable, impulsive et colérique. Ménard est sans doute bien plus potentiellement dangereux que le FN lui-même . "

Lire l'article entier sur le Plus Nouvel Obs.fr 

18:03 |  Facebook | |