Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2013

Scènes de racisme extraordinaire

On les croyait partis, ils étaient seulement assoupis . Il est bien entendu question des "racistes" , c'est à dire ceux qui n'ont pas de perception de ce qu'est la véritable humanité  et qui s'autorisent à classer les humains en "races" ,à les hiérarchiser et à le théoriser . Pour tout raciste, "la race" à laquelle, il ou elle estime appartenir est supérieure aux autres "races" qu'il ou elle juge évidement inférieures et entend dominer ou exclure . Ces conceptions perverses sont à l'origine de l'esclavage et de bien d'autres fléaux qui ont entaché l'humanité . Le racisme s'oppose aux droits de l'homme ,à l'égalité des citoyens qui constituent le socle des valeurs de la république, il est donc par essence contraire et ennemi de la République.

Malgré cela , aujourd'hui en France , la presse d’extrême droite choisit sciemment de faire sa une des injures racistes proférées à l'encontre de Madame Christiane Taubira , Ministre de la justice de la République Française. Cela nous insulte tous . Le gouvernement de la République, par la voix de son Premier Ministre a fermement condamné ces propos, marqué son indignation et diligenté les actions adéquats. Tous les recours de droit à l'encontre des responsables de ces propos révoltants et de ce titre inacceptable doivent être engagés avec la plus grande fermeté .L'injure raciale, qui est un délit, n'est pas anodine, c'est un élément d'une chaîne de déqualification et de négation qui incite, conduit aux actes racistes et les justifie. C'est une atteinte à la dignité humaine des personnes .

Il y a grand danger , ceux qui maîtrisaient déjà l’ensemble des mécanismes de propagande, de manipulation et d'incubation en période de crise , sont en capacité d'étendre aujourd'hui plus qu'hier leur influence via les médias et les réseaux modernes . Cerbère a trois têtes , la première pourrait prendre l’aspect d'une organisation politique « respectable» , la seconde pas du tout et conserver tous les attributs d'antan , la troisième être discrète mais commander les deux autres. Quand la seconde tête commence à pointer de plus en plus régulièrement l’enfer n'est pas loin .

cerbere.jpeg 

01/07/2013

Quand notre pognon file à grande vitesse

A l'heure ou le financement du TGV semble être remis en cause car les caisses de l'état sont exsangues, Vinci comme d'autres groupes qui ont des juteuses concessions de service public continuent à se faire du beurre sur nos côtelettes : "Cinq milliards de cash dormaient dans les caisses de Vinci à la fin 2010" alors que la Grèce était quasi en cessation de paiement .En effet l'état français a été assez pigeon pour "céder pour vingt-sept ans ces machines à cash pour un prix ridicule de 14,8 milliards d’euros".

Les ténors de la droite peuvent bien brailler aujourd’hui car c'est bien le gouvernement Villepin qui a finalisé cette mauvaise affaire et des mauvaises affaires comme celle la qui permettent à des grands groupes de se remplir les poches sur le dos des contribuables il y en a un paquet.

Il y a des moyens de financer la LGV , utilisons les . Quitte à légiférer pour taxer tous les bénéfices des concessions mal négociées. Pas de risque , personne ne délocalisera ni les autoroutes , ni le réseau .Ce qui n'est pas possible c'est de ne pas financer le TGV car c'est vital pour un développement des régions à l'échelle européenne. Ne pas investir c'est un peu comme le coup du boulanger qui n'achetait pas de four à pain pour faire des économies.

La LGV du Languedoc c'est une passerelle entre l’Europe du Nord et du sud et un pont vers l 'Afrique . C'est une priorité pour l'Europe , pour la France , pour le Languedoc Roussillon.

15/03/2013

La presse en grève ou comment asphyxier la démocratie

Vous avez pu constater, ces dernières semaines, en allant se taire.jpegchercher votre quotidien chez votre marchand de journaux, que ceux-ci n’étaient pas distribués. Avec comme unique information inscrite sur une feuille A4 : « pas de journaux aujourd’hui à cause de grève ». Information plus que succincte, voire trompeuse, car qui est en grève ?

Vous avez peut-être cherché à savoir qui était en grève et pourquoi. Et vous avez eu beau regarder avec concentration le JT de 20 h, lire tous les articles dans vos quotidiens régionaux, écouter les ondes radio ; mais rien aucun des médias ne dit mot. Même sur RMC ou la parole est soit-disant libre rien, (exemple : un kiosquier parisien, intervenant sur les ondes, sera coupé pour cause de mauvaise réception). En surfant sur internet vous pourrez alors lire, que suite à la restructuration de Presstalis, distributeur de presse, et la suppression de 1250 personnes d’ici 2015, le syndicat du livre appel à la Grève.

Lire la suite