Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2014

Béziers : L’extrême droite trône au château

L'actuel Maire de Béziers est resté relativement discret avant l'élection du Président de l'agglomération, respectabilité et stratégie obligent .Il a heureusement subit un échec.

béziers,bloc identitaire,ménard,fn,extrême droite

Maintenant on va voir son vrai visage et celui de son idéologie politique . 

Avec la remise en service du blason aux fleurs de lys le ton était déjà donné . Avec la nomination au cabinet du Maire de l'ancien directeur de communication du maire d'Orange et d'un membre du bureau directeur du Bloc identitaire la fanfare se met en ordre de marche .

Pour ceux qui en auraient encore douté, c'est l'extrême droite qui a les clefs de la ville .

Article du Midi Libre du 19/04/2014 :  Béziers : l’extrême-droite entre au cabinet de Robert Ménard

Extrait d'un article paru le 27/03/2014 dont la pertinence est malheureusement avérée 

 Le Plus Nouvel Obs.fr                                    Par Bruno Roger-Petit -Chroniqueur politique  

Robert Ménard encore plus dangereux que le FN: s'il est élu, Béziers tombera dans le chaos

 "   L’histoire est déjà écrite : élu sur un mensonge politique, soutenu par des forces sombres, lui-même en proie à une dérive politique personnelle, entre narcissisme et provocation, le poussant de plus en plus à l'extrême droite, Ménard a toutes les chances de précipiter une ville de 71.000 habitants dans le chaos, la division et la haine. À l'exemple de l'expérience de Vitrolles, Ménard devrait finir par se "mégretiser". Sauf surprise, il n'en peut en être autrement.Oui, l'histoire est déjà écrite.Tôt ou tard, les Biterrois regretteront ce vote accidentel, fruit d'une conjonction de facteurs qui les aura contraints à voter contre eux-mêmes, dupés par un bateleur démagogue qui aura su exploiter leur misère. Et le plus paradoxal, c'est qu'il est possible que le FN de Marine Le Pen lui-même en vienne un jour à regretter d'avoir confié les clés de la ville à une personnalité comme Robert Ménard, difficilement contrôlable, impulsive et colérique. Ménard est sans doute bien plus potentiellement dangereux que le FN lui-même . "

Lire l'article entier sur le Plus Nouvel Obs.fr 

18:03 |  Facebook | |