Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/11/2013

Budget 2014 : La Région Languedoc Roussillon investit l'avenir

Christian Bourquin, Président de la Région Languedoc Roussillon présente aujourd'hui les orientations budgétaires de la Région .Fort d'une bonne maîtrise de la situation financière , d'ailleurs soulignée dans le rapport de la chambre régionale des comptes , le budget régional 2014 qui s’élève à 1,2 milliards d'€ comporte un taux d'investissement remarquable de plus de 45% region.jpegà la hauteur des grands enjeux économiques. Conjointement, cette orientation offensive est confortée par une enveloppe de 1,2 Milliards d'Euros de fonds européens que la Région a réussi à mobiliser pour les territoires et le développement régional.

C'est donc une politique budgétaire maîtrisée qui se donne les moyens de ses objectifs qui permet à la Région Languedoc Roussillon à la fois de poursuivre pleinement ses missions , d'investir sur l'avenir et de soutenir l’innovation .

Comme quoi si la gauche n'a pas le monopole du cœur , la droite n'a pas du tout le monopole de la bonne gestion , bien au contraire . Bien quelle conduise une propagande médiatique basée sur le dénigrement,  force est de constater que la droite n'entends rien aux finances publiques . Elle l'a d'ailleurs maintes fois  démontré par sa gestion précédente en France et en Région .

La finalité de la gestion publique, notamment d'une collectivité telle que la Région est d'assurer sa mission de service public, de produire des services d'intérêt général de qualité,de mettre en  œuvre les conditions et infrastructures nécessaires au développement et que cela profite à tous . Puis bien au delà , elle a aussi une fonction d'impulsion économique. En 2013 la Région a par exemple généré un effet levier supérieur à 1,4 milliards d'euros pour l'économie . Malgré ce, comme sur le plan national , la droite locale qui n'a pas tout compris persiste systématiquement à prendre position contre toute dépense de développement sur la base dogmatique de considérations entrepreneuriales imaginaires et de compétences économiques autoproclamées . Elle préférerait d'ailleurs aussi cantonner notre jeunesse dans les remparts des inégalités et au plumier. Or aucune entreprise grande ou petite n'envisage la communication via des chemins de traverses, une micheline à vapeur , des signaux de fumée . Rares sont les étudiants , enseignants, parents qui n'ont pas conscience de la place essentielle des technologies dématérialisées et de communication .En réalité la droite ne va pas de l'avant , elle tient au maintien de privilèges et ne conçoit pas un développement partagé , en réalité la droite est conservatrice, non pas d'hier mais au moins d'avant hier.

Fort heureusement pour le Languedoc- Roussillon la majorité régionale est de gauche . Elle sait que la priorité c'est la jeunesse , le soutien au développement économique , l’investissement et l'innovation .La politique Régionale comme le budget  investissent  donc le progrès, le développement et l'avenir.

Article Midi Libre du 22/11/2013 - Languedoc-Roussillon : les bons comptes du président Bouquin pour 2014

Le budget régional en 2013


 

 

21/11/2013

Béziers : l'Université envisage de lancer un mauvais tirage au sort sur les étudiants

Malgré l'opposition de la Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche à la fermeture de l'antenne universitaire de Béziers , les instances de l'université Montpellier III persistent à laisser planer le doute sur son avenir et à examiner des motions aussi saugrenues que la sélection des étudiants par tirage au sort .

Que des discussions budgétaires avec l'état soient engagées est une chose mais que Béziers soit pris en otage dans un bras de fer dont on pourrait se poser la question sur les réelles finalités en est une autre . Ce pour autant que La Ministre de l’Enseignement Supérieur , s'appuyant sur le rapport d'audit, a bien confirmé devant l'Assemblée Nationale que le site universitaire de Béziers est efficient et que sa fermeture n'est pas pertinente.

L'attitude des responsables universitaires qui consiste à s’enliser dans une « opposition frontale » parait donc inappropriée .Ce alors même qu'une discussion constructive s'impose dans l'intérêt général . Espérons que le dialogue et la raison conjureront jusqu'à l'idée même de lancer un mauvais tirage au sort sur les étudiants.

Article Midi Libre du 20/11/2013 :  Béziers : pour Du-Guesclin, la ministre dit oui, la présidente non

 université bez.jpeg

15/11/2013

Scènes de racisme extraordinaire

On les croyait partis, ils étaient seulement assoupis . Il est bien entendu question des "racistes" , c'est à dire ceux qui n'ont pas de perception de ce qu'est la véritable humanité  et qui s'autorisent à classer les humains en "races" ,à les hiérarchiser et à le théoriser . Pour tout raciste, "la race" à laquelle, il ou elle estime appartenir est supérieure aux autres "races" qu'il ou elle juge évidement inférieures et entend dominer ou exclure . Ces conceptions perverses sont à l'origine de l'esclavage et de bien d'autres fléaux qui ont entaché l'humanité . Le racisme s'oppose aux droits de l'homme ,à l'égalité des citoyens qui constituent le socle des valeurs de la république, il est donc par essence contraire et ennemi de la République.

Malgré cela , aujourd'hui en France , la presse d’extrême droite choisit sciemment de faire sa une des injures racistes proférées à l'encontre de Madame Christiane Taubira , Ministre de la justice de la République Française. Cela nous insulte tous . Le gouvernement de la République, par la voix de son Premier Ministre a fermement condamné ces propos, marqué son indignation et diligenté les actions adéquats. Tous les recours de droit à l'encontre des responsables de ces propos révoltants et de ce titre inacceptable doivent être engagés avec la plus grande fermeté .L'injure raciale, qui est un délit, n'est pas anodine, c'est un élément d'une chaîne de déqualification et de négation qui incite, conduit aux actes racistes et les justifie. C'est une atteinte à la dignité humaine des personnes .

Il y a grand danger , ceux qui maîtrisaient déjà l’ensemble des mécanismes de propagande, de manipulation et d'incubation en période de crise , sont en capacité d'étendre aujourd'hui plus qu'hier leur influence via les médias et les réseaux modernes . Cerbère a trois têtes , la première pourrait prendre l’aspect d'une organisation politique « respectable» , la seconde pas du tout et conserver tous les attributs d'antan , la troisième être discrète mais commander les deux autres. Quand la seconde tête commence à pointer de plus en plus régulièrement l’enfer n'est pas loin .

cerbere.jpeg