Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/02/2013

Mariage pour tous : des droits supplémentaires pour les enfants

En réponse au point de vue de M. le Député Elie Aboud cas.jpeg(qui signe son message par la mention Docteur Elie Aboud)  sur le mariage pour tous, je souhaite apporter un avis "autorisé" de par ma pratique de Pédiatre.

Comme tous les pédiatres français je suis de nombreux enfants vivant au sein de famille homoparentale (deux adultes de même sexe).

Le problème de la filiation est évidemment prioritaire pour ces enfants, qui en sont privé en partie par non reconnaissance de l'union de leurs parents.

Le mariage assure des droits et une jurisprudence, qui pour simplifier, assurent des réponses protectrices quant cela va mal (séparation, maladies, décès et donc partage de l’héritage).

Hors du mariage les droits des enfants sont toujours moindres, ceux qui on eu à vivre des séparations difficiles (hors du mariage) ou des partages complexes comprendrons mon propos.

Donc proposer plus de droit à des enfants qui n’en n’ont pas et qui pourtant existent aujourd’hui par milliers sur notre sol, voilà une bonne nouvelle pour un pédiatre et j’ose l’espérer pour tout le monde. Bien sur sans atteindre ni amoindrir en quoi que ce soit les droits des enfants des couples mariés à ce jour.

Par ailleurs l’adoption internationale est en train de diminuer de façon dramatique (au sens anglo-saxon d’important) pour tous les couples ou célibataires quelque soit leur orientation sexuelle. La loi Française ne changera rien aux évolutions actuelles. Pour le dire différemment les couples hétérosexuels en recherche d’enfant à adopter ne seront pas lésés par la prochaine loi.

Pour finir la gestation pour autrui est interdite en France pour les couples hétérosexuels et rien, au niveau du comité national d’éthique, laisse à penser que cela pourrait changer. Pourquoi alors laisser croire que le mariage pour tous l’autoriserait pour le bénéfice des couples homosexuels ? A moins de mentir sciemment par manque d’arguments rationnels.

Pour finir et insister, comment peut-on s'opposer à des droits supplémentaires pour des enfants qui en sont privés aujourd'hui en France ?

Dr Pierre Callamand

Voir l'article de midi libre : "Aboud : "Qui décidera si l’on confie un enfant à un couple hétérosexuel ou homosexuel ?"

Le 02 février 2013  l'assemblée nationale a adopté l'article qui ouvre le droit au mariage des personnes de même sexe. La France a fait un nouveau pas historique pour L'égalité .

Les commentaires sont fermés.