Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2012

14 millions net d’impôt pour courir derrière un ballon

On a beau aimer le sport mais trop c'est trop ! D'ailleurs c'est justement parce que le sport véhicule des valeurs humaines et de dépassement que c'est encore plus choquant ! stade.jpegSi le sport professionnel doit être aussi considéré comme un secteur économique avec des filières, des métiers et des enjeux peut on encore parler de sport quand on atteint ces niveaux démentiels de brassage d'argent, de salaires et de contrats pharaoniques ?

Nouvellement recruté par le PSG, Zlatan Ibrahimovic touchera un salaire net d’impôt de 14 millions d’euros , soit 1700 euros par heure ou encore 50 centimes à chaque seconde. Ce qui veut dire que compte tenu des divers taux d'imposition et retenues ce joueur coûtera autour de 7O millions au club parisien. Il fallait bien ça à Paris pour se consoler de la victoire méritée de l'équipe de Montpellier en championnat de France . Bien sur , on peut toujours se réjouir que l'état et les caisses sociales encaissent environ 56 millions mais à quoi cela rime t-il ? Quelle est la cohérence d'une société où le salaire moyen d'un patron du CAC 40 est de 100 smics et où la rémunération d'un Midas du ballon rond avoisine celle  de 40 PDG . Un système qui fonctionne sur de tels écarts arbitraires ne peut que marcher sur la tête . Comment expliquer par exemple que des chercheurs qui se battent au quotidien pour trouver les remèdes ou les inventions de demain tirent le diable par la queue et que les salariés qui font les travaux les plus pénibles ne gagnent même pas leur vie décemment. La vie , l'avenir, le travail et le savoir faire seraient-ils moins considérés qu'un jeu aussi noble soit-il ? Faut-il que les scientifiques envisagent de faire un calendrier coquin , que les ouvriers se mettent à l'hyper télé réalité  ? .

Face à ces dérives le temps d'un nécessaire rééquilibrage est venu . Ce type d' excès qui n'impacte pas que le sport est significatif d'un dysfonctionnement général . Le bon sens dit que quand on perd l 'équilibre on tombe. Sans risquer une comparaison facile Rome en a vu les limites même si ce n'était pas tout à fait le même cirque.

18/07/2012

Non-cumul des mandats : Fanny Dombre-Coste tient ses engagements

La section du Parti Socialiste Béziers 2 salue haut et fort la démarche dombre coste.jpegvolontariste de Fanny Dombre-Coste, Députée de la 3e circonscription de l'Hérault nouvellement élue, qui vient de démissionner de ses mandats de Conseillère Régionale du Languedoc-Roussillon et d'Adjointe au Maire de Montpellier afin de respecter les dispositions et ses engagements relatifs au non cumul des mandats.

Partie prenante du processus de  rénovation elle a notamment déclaré dans un communiqué :

"...Au moment ou le Président de la République installe une commission de rénovation et de moralisation de la vie politique, j'apporte ainsi ma modeste contribution à ce vaste et nécessaire chantier. Femme d'engagement, je crois au respect de la parole donnée et des promesses faites." ( communiqué de Fanny Dombre-Coste )

En effet est il nécessaire de rappeler que les militants du Parti Socialiste ont approuvé à 77%  le texte sur la rénovation qui se prononce explicitement pour le non cumul d'un mandat de parlementaire et d'un exécutif local ( texte adopté par la convention nationale du parti socialiste du 8 juillet 2010 ). Principe qui fait d'ailleurs l'objet d'un large consensus puisque 92% des français sont opposés au cumul des mandats.

Nous ne doutons pas une seconde que l'exemplarité de la démarche sera suivie de près de celle des députés du parti socialiste encore  concernés . Ils s'y sont d'ailleurs engagés par écrit lors de leur investiture. 

17/07/2012

Pourquoi s'exonérer d'un leurre supplémentaire

Nous l'avons dénoncé maintes fois , l'exonération des heures supplémentaires est une grosse arnaque doublée d'une erreur monumentale.

Elle ne correspond en rien à une efficacité économique car Pigeon-Travailler-plus.jpgce n'était pas l'objectif premier . Son but était d'abord de faire valoir la philosophie à deux sous de l'ex non regretté Président de droite qui avait réussi le tour de force de faire voter les pauvres pour lui pour mieux redistribuer aux riches. D'ailleurs une fois goûté à la soupe la majorité des français ont bien compris qu'il s'agissait de travailler plus pour gagner moins . En réalité cette exonération constitue un frein à l'embauche car elle favorise le recours aux heures supplémentaires au détriment de nouvelles embauches y compris de personnel occasionnel . De plus ces fameuses heures qui sont soit disant défiscalisées pour les plus bas salaires ne le sont pas tant que ça . En effet ces heures viennent minorer le remboursement de CSG en fin d'année et de toute manière bon nombre de salariés à faible salaire ne sont pas soumis à l’Impôt . Puis , en ce qui concerne les entreprises, il parait incohérent que la sécurité sociale déjà en déficit finance une mesure qui constitue un frein à l'embauche. Enfin la question de la flexibilité et de l'adaptation des entreprises à leur carnet de commande ou à leur activité ne dépend en rien de ce dispositif   d'exonération . Aprés sa suppression  le recours aux heures supplémentaires restera possible,comme  l'annualisation du temps de travail ou  le recours au CDD en cas de surcroit d'activité. Tout cela pour dire que  tous  les arguments qui annoncent un cataclysme économique à l'enterrement de cette mesure à fabriquer du chômage  ne tiennent pas la route .

En réalité seules des mesures incitatives ciblées différentiées en fonction de la taille des entreprises peuvent être efficaces et constituer une activation positive de la dépense publique.

 

Lire le post de 2007 du PS Béziers 2 sur les heures supplémentaires