Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/06/2012

Un train d'avance pour la région Languedoc Roussillon

Ils l'avaient dit ils l'ont fait . En Languedoc Roussillon le développement passe par le respect des engagements et l'innovation. Après les Pyrénées Orientales, l’Aude , le Gard, Christian Bourquin Président de la région Languedoc Roussillon vient de siffler le départ du quatrième train régional à 1 € en Lozère. La ligne relie désormais Marvejols-Mende-La Bastide/Saint-Laurent pour 1 € au lieu de 13,80 € auparavant.

Ce dispositif pilote constitue non seulement un réel coup de pouce au pouvoir d'achat pour les déplacements des habitants de la Région mais c 'est avanttrain.jpeg tout l'expérimentation d'un véritable outil de développement durable et d'équité des territoires. Cette nouvelle offre attractive complémentaire du réseau régional de transport constitue un nouveau maillon de la logistique intermodale qui irrigue la Région Languedoc Roussillon . Cette stratégie s’inscrit dans un schéma global qui vise à accroître les mobilités , les communications et les réseaux en vue d'un développement équilibré de tous les territoires de la région , sur les plans économiques et, touristiques  . Ce à l'échelle locale, nationale et internationale.

A l'heure de la prise de conscience de la nécessité gérer au mieux les ressources, le train à 1 € n'est pas seulement symbolique ou expérimental , il participe de l'engagement volontariste de la majorité régionale à se projeter dans l’avenir et à créer des conditions de développement et de croissance partagée respectueuses de l’environnement .Penser les transports de demain, la communication , les mobilités , les réseaux hauts débits, les interconnections, c'est penser l'aménagement du territoire, c'est avoir une vision à long terme en matière de développement durable, c'est s'appuyer sur les richesses du territoire et des hommes .

Comme souvent en matière d’innovation, Le train à 1 € qui est aujourd’hui une petite révolution risque bien de faire des émules , sous une forme ou une autre. Bien des pistes de financement autre que la perception directe des billets sont à étudier . Les enjeux de la mobilité et des réseaux sont tels qu'ils sont au cœur des processus de développement et d'attractivité. Alors à l'instar des tarifs de téléphonie mobile qui étaient paraît ils incompressibles , peut être dira t-on aussi de la locomotive Languedoc Roussillon qu'elle a tout compris.

 

 

Les commentaires sont fermés.