Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/05/2012

L'UMP copé en deux

Il fait beau, le soleil brille, les oiseaux chantent et les petits chefs coq.jpegde l'UMP se bagarrent comme des chiffonniers juste avant les législatives. Bref , difficile de résister à la tentation d'un petit billet un brin moqueur et assez léger sur les altercations tragi-comiques d'une droite brouillonne.

Tout a commencé par une petite phrase de cour de récréation de Fillon, judicieusement lancée et bien entendu reprise comme il se doit par les médias . ll est quand même taquin cet ex collaborateur de l'ancien Président d'avoir osé dire que L'UMP n'avait plus de leader naturel. Sur ce, le baron Copé , premier secrétaire non élu de l'UMP, se sentant offensé dans son fief, ne pu que répliquer à cet infâme crime de lèse légitimité.


Voilà toute l'histoire qui fit qu'il n'en fallu pas plus pas moins pour mettre le feu aux poudres et rompre une unité de façade . Après la bataille perdue, La guerre des chefs était lancée. Qui entre un ex « sous premier ministre » et un « petit Sarkozy » est véritablement légitime pour diriger un parti de droite pas tu tout uni et qui n'a de populaire que le nom ? Voilà la question pas de circonstance posée par deux coqs de la droite gauloise très pressés de montrer leurs ergots qui déstabilisa tout un appareil à la dérive. Mais comme toute les bonnes choses ont une fin des juges arbitres qui savent que « chaque chose en son temps » (surtout pour eux ), sonnèrent la fin de la récréation et lancèrent les invitations au self service unitaire des législatives . Ainsi tout ce petit monde se réunit pour une séance de mea-culpa collectif qui aurait pu se terminer par une danse collective au rythme de « on va s'aimer ». Au bal des hypocrites rien de tel qu'un petit séminaire pour retrouver la foi et célébrer un éphémère mariage arrangé.

Avec un tel désordre, pour sur que cette année il faudra un microscope atomique pour repérer le logo UMP des candidats de droite aux législatives. Ils seront tous couleurs locales, pour la défense de leur territoire, éventuellement gaullistes mais peu auront le courage d'afficher vraiment leurs couleurs même s'ils sont encartés à l'UMP depuis des lustres .C'est quand même étonnant car en 2007 c'était le contraire. Ils étaient tous Sarkozysisme et UMP avec un grand U. Depuis que la marque n'est plus très cotée les détaillants locaux ont tendance à vouloir la faire oublier. Effectivement quand on veut garder une poire pour la soif on fait campagne pour sa pomme en se gardant de ses racines.

Il est loin le temps des capitaines qui sombraient corps et âme avec leur navire . Aujourd'hui, en virant à droite toute, certains disent que quand le bateau prend l'eau il faut écopé , d'autres courage fillon . Quelques marins  avisés de l'UMP murmurent aussi qu'il y a des mots à ne pas prononcer en mer car ils dérangent ou alors parce qu'ils porteraient carrément malheur. On peut les comprendre puisque durant cinq ans ils n'ont pas porté chance à la France . On les comprends tellement qu'on leur souhaite bon vent.

A lire un post de 2007 du PS Béziers 2 : "Avec l'UMP bicéphale et un gouvernement monocéphale les vaches sont bien gardées"


Les commentaires sont fermés.