Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/03/2012

Sarkozy : Les 7 mea-culpa capitaux

Lors de l'émission « des paroles et des actes  » l'actuel, « président candidat » a failli nous tirer les larmes des yeux, enfin presque . A tel point que le téléspectateur non averti aurait pu croire qu'il était en train de regarder « confession intimes »  avec Mireille Dumas. Certains se sont d'ailleurs peut être imaginés que  « le divan » d'Henri Chapier avait été programmé à nouveau. On aurait presque dit  Droopy à la différence prés qu' au célèbre « I'm very happy you know » se subistuait la rengaine « j'ai beaucoup souffert et j'ai beaucoup changé vous savez ». La similitude avec « Au théâtre ce soir » aurait aussi pu être évoquée à juste titre . D 'ailleurs le but de la comédie était  basique, il s'agissait simplement de tenter de séduire à nouveau les français en apparaissant un peu plus proche d'eux en jouant sur la corde d'un pseudo discours de sincérité.

Mieux qu'à l ' école des sorciers la potion magique était sensée conjurer le désamours des Français pourtant très fondé. Voilà donc comment effacer 5 années calamiteuses dont on est responsable : une bonne dose de mea-culpa, une pincée de vie privée , un soupçon de victimisation, un zeste « de pas de chance », et une grosse rasade de sincérité OGM.

S'il en est de même que pour la culture, à savoir que c'est comme la confiture, "...moins on en a plus on l'étale" que doit on penser d'une éruption de sincérité ? En réalité , dans les faits Nicolas Sarkozy n'a aucun argument sérieux pour justifier son mauvais bilan sauf un débalage indécent de sa vie privée et une mauvaise foi évidente. D’ailleurs si l'on vous pose la question de la responsabilité de l'actuel président dans la situation de la France la réponse est simple : «  ce n'est pas de sa faute »

Ainsi lui « le chevalier du pouvoir d'achat de l'ordre du gagner plus », a  fait une fois encore la démonstration de qui peut le plus peut le moins. Sauf qu'avec plus d'un million de chômeurs et la précarité qui va avec, on a bien sur autre chose à faire que s’apitoyer sur les turpitudes sentimentalo médiatiques dignes de Dallas qu'il nous sert en guise de bilan. Si Nicolas Sarkozy reste persuadé le malheur des riches fait pleurer les pauvres encore faudrait-il qu'il redescende les pieds sur terre au lieu de concocter des référendums contre les chômeurs et diviser les français.

Alors , même si l'on a eu du mal à n'en garder que sept , pour l'aider un peu, rappelons lui les 7 mea-culpa capitaux qu'il devrait faire,  par exemple à sa grand messe de Villepinte .

 

les 7 méa-culpa de Sarkozy.jpeg

 


Commentaires

Il est temps de tourner la page cauchemardesque de ce président imposteur qui a réussi le tour de force d'agréger autour de sa petite personne, la partie du peuple français la plus réactionnaire, vieillissante, xénophobe, misogyne mais aussi la plus naïve, puisqu'il a réussi à la gruger et qu'elle a voté pour lui, à 53 pour cent.
Ces 7 mea-culpa sont la preuve de son imposture.
Il faut donc espérer qu'il ne passera pas une deuxième fois. Alors tournons vite cette page cauchemardesque et n'accordons plus à cette personne, aucune ligne, aucune importance!

Écrit par : Sarra | 11/03/2012

Les commentaires sont fermés.