Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2012

François Hollande : un vrai projet pour la santé

En fin de semaine dernière notre candidat François Hollande a présenté son projet pour la santé, avec FH SANTE.jpegun volontarisme rompant avec les anciennes habitudes, comme le souligne Jean-Marie Le Guen « Contrairement à ce que nous avons vécu pendant cinq ans, François Hollande ne parle pas seulement d’assurance-maladie, mais de politique de santé ».


    Faisant le constat des nombreux échecs de la politique du Président sortant et de son ministre actuel (et qui le fut à plusieurs reprises) Xavier Bertrand :

 

  • Difficultés croissantes d’accès aux soins, avec des restes à charges imposant des sacrifices financiers voire favorisant des renoncements aux soins pour des raisons économiques. Sans parler de l’apparition de véritables déserts médicaux tant en milieu rural que dans certaines zones urbaines défavorisées.
  • Agressions répétées contre le service public hospitalier, contrastant avec un favoritisme exagéré envers les clinques privées, au détriment des équilibres financiers de l’assurance –maladie ; le secteur privé lucratif, quoi qu’il en dise, n’étant pas moins onéreux que le secteur public, bien au contraire, puisqu’il pousse sans cesse à l’augmentation des actes, même s’ils sont inutiles ou inappropriés.
  • Mauvaises gestion des crises sanitaires, grippe H1N1,santé mise à mal.jpeg scandale du Médiator, ou les impératifs de « communication politique » ont prévalus sur les principes de bonnes et saines gestions sanitaires.
  • Irresponsabilité financière avec depuis 2009 un déficit cumulé de la sécurité sociale atteignant 37 milliards d’euros, remettant en cause l’équilibre de notre système de protection sociale.

François hollande propose plusieurs mesures propres à rénover et renforcer notre système de santé :

  • Protéger l’hôpital public, en réformant la tarification des hôpitaux, et en considérant l’hôpital comme un service public et non pas comme une simple entreprise parmi d’autres.

  • Améliorer la prévention et promouvoir la santé publique en augmentant la part de rémunération forfaitaire des médecins généralistes.

  • Favoriser une meilleure répartition des médecins par la création de pôles de santé de proximité.

  • Fixer un délai d’une demi-heure pour accéder aux soins d’urgence.

  • Encadrer les dépassements d’honoraires.

  • Favoriser une baisse du prix des médicaments.

  • Supprimer le droit d’entrée dans le dispositif de l'aide médicale d’Etat.

Pour finir laissons la conclusion à François Hollande : « C’est une belle ambition que de vouloir à la fois garder ce qu’il y a de mieux dans notre système de santé – le contrat social, qui a été passé au lendemain de la Seconde guerre mondiale – et en même temps, d’inventer ensemble un modèle de santé qui doit être un facteur de cohésion, de dynamisme et de rayonnement. »

Les commentaires sont fermés.