Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/01/2012

François Hollande : le souffle du projet

C'est devant une foule spectaculaire de 20 000 citoyens que François Hollande a prononcé ce dimanche au Bourget, un long discours, qui marque, un grand rendez-vous avec les Français : le premier grand meeting de la campagne présidentielle de 2012.
François Hollande, PS,parti socialiste,élection présidentielle
Depuis sa déclaration de candidature à la candidature à Tulle le 31 mars 2011, François Hollande s'est montré imperturbable, déterminé, imperméable à la critique. Il est monté progressivement en puissance et a été consacré lors des primaires citoyennes, une épreuve démocratique inédite dans le choix d'un candidat socialiste qui a réuni près de 3 millions de Français. Il a révélé au grand public, un charisme que les socialistes lui connaissaient déjà en tribune depuis de nombreuses années. Quel socialiste ne lui a pas serré la main au moins une fois ? Il sillonne la France depuis bien longtemps. 1er secrétaire du Parti socialiste de 1997 à 2008, François Hollande a accompagné le gouvernement Jospin, il a surmonté l'épreuve du 21 avril 2002. Sa volonté de jouer un rôle de premier plan dans la politique française a toujours été une trame de fond dans son parcours.

C'est en rupture avec l'actuel président de la République, tant sur la forme, que sur le fond, que François Hollande s'est adressé à tous les Français, quelque soit leurs conditions, leurs âges, leurs origines . Il a posé sa stature présidentielle, dans le respect de l'indépendance des institutions, du parlement, du premier ministre et du gouvernement, des contre-pouvoirs et des médias, défendant la laïcité.

Dans une rétrospective historique, il a rappelé l'histoire et les valeurs de la France, des épreuves auxquelles les Français ont été confrontés et dont ils sont ressortis plus forts : pour l'égalité, la justice et la liberté, la révolution puis la création de la république, la résistance lors de la Seconde Guerre mondiale puis les acquis sociaux du conseil national de la résistance, il a évoqué les espoirs de mai 68, la victoire de 1981 avec Mitterrand, il a rendu hommage au gouvernement de Lionel Jospin.

François Hollande a esquissé les priorités du programme présidentiel destiné à redresser la France à travers un ensemble de mesures détaillées et cohérentes dont les grands axes sont : donner un nouveau souffle à l'Europe en faveur de la coopération économique, industrielle, énergétique, relancer le moteur franco-allemand, encadrer la finance et sécuriser les activités bancaires, retrouver une justice fiscale, redonner à l'éducation une place centrale, réindustrialiser la France, favoriser les énergies renouvelables, réparer l'ascenseur social dont le premier acte est une mesure symbolique, le contrat de génération, valoriser l'épargne des Français par le financement d'un plan logement ou l'investissement dans les PME de l'hexagone... François Hollande s'est montré responsable, tenant compte des difficultés de la crise et des marges de manœuvre possibles : il doit dire la vérité aux Français afin d'éclairer leur chemin et de tracer un avenir possible.

Oui, c'est bien de cela dont nous avons besoin, ce changement : un président juste et digne qui réconcilie la fraternité des Français, qui trace des perspectives et redonne espoir en l'avenir, qui grandisse notre pays au regard des citoyens du monde par sa fidélité à son histoire et à ses valeurs. Le voilà le rêve français !

Retrouvez l'intégralité du discours de François Hollande en vidéo sur le blog

Les commentaires sont fermés.