Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2012

Le coup du Lapin de campagne

Heureusement qu'il y a des fins de mandat car autrement Sarkozy et son club ne s' interrogeraient pas  sur un  certain nombre de questions qui préoccupent les français au quotidien. Il faut dire que ces braves gens du gouvernement UMP vivent dans des sphères  où  la   Rolex de monsieur n'est pas à la même heure que celle du peuple . lapin.jpgMais ne nous y trompons pas , ce n'est pas parce qu'ils feignent évoquer  quelques sujets par obligation  que leurs réponses sont pertinentes  et surtout qu'ils ne sont pas des cancres sociaux . Par  les temps médiatiques qui courent , ils vont donc s'émouvoir à loisir, être scandalisés à souhait, courir tous les lièvres  et iront même jusqu'à dénoncer des problèmes dont ils sont eux même responsables. Jusqu’au mois d'avril tous les thèmes vont y passer :  l'emploi , la justice, la délinquance, le pouvoir d'achat , l'endettement de la France, le déficit des caisses sociales.... A chaque jour suffit sa peine , à chaque question ils sortiront  un  lapin  simpliste d'un chapeau claque. Mais  s'ils avaient les réponses pourquoi ne les ont-t-ils pas mises en œuvre ? Qu'a donc  fait   Sarkozy durant toutes ces années, lui qui a été tour à tour ministre de l'intérieur, ministre des finances et  malheureusement Président ? En réalité , il a beaucoup parlé pour ne pas dire bavardé ,il a aussi pas mal gesticulé et il a surtout conduit la France à son plus grand déficit . Francois Hollande disait de lui à juste titre que c'est « la présidence de la parole  ». Il voulait sans doute dire  celle du « blabla », car sa parole  il ne  l'a jamais tenue, sauf pour faire des cadeaux fiscaux .Et c'est justement là que le bât blesse car comme en théâtre ce qui est important c'est l'entrée et la sortie. L'entrée nous la connaissons , c'est la tromperie du « travailler plus pour gagner plus », c'est ce qui lui a permis d'être élu. Le final nous commençons à l’entrevoir c'est la complainte  de la « TVA sociale », c'est ce sur quoi il compte pour tenter d'être réélu. L'arnaque c'est que  dans un cas comme dans l'autre il s'agit de sujets de fond traités superficiellement sous forme de slogan électoraliste . Le fin du fin c'est de faire adhérer le plus largement possible à une solution miracle qui consiste en réalité  à faire payer par tous les francais de nouveaux allègements  concédés aux plus riches . Sauf que vu l'addition de la pâtée qu'il a asséné à la France pendant cinq  ans ,il paraît peut probable que Sarkozy réussisse une deuxième fois le coup du lapin de campagne.

Les commentaires sont fermés.